dimanche 3 juin 2018

BANZAI ! JAPANESE CULT MOVIE POSTERS

BANZAI ! JAPANESE CULT MOVIE POSTERS


Auteur : Armin Junge
Année : 2016
Editeur : Creepy Images
Nombre de pages : 292
Couleur : Couleurs
Langue : Anglais / Allemand


Quatrième de couverture : Author Armin Junge has been collecting rare and hard to find Japanese movie posters of exploitation movies for over two decades. He lived and worked in Japan for several years, during which he not only acquired many incredibly rare items, but also became highly knowledgeable about Japanese movie paper through his friendship with some of the most reputable poster collectors in the land of the rising sun. His collection of original Japanese posters and lobby cards is considered one of the largest outside Japan and he is regarded as an expert in this field.

With BANZAI! JAPANESE CULT MOVIE POSTERS the author shares many (over 550) of his rarest, most beautiful and most obscure posters on almost 300 full-colour pages. BANZAI! is the first book focusing solely on Japanese movie paper for exploitation movies, and is pure eye-candy for everyone either interested in horror, sex and exploitation movies, movie posters and/or art and design in general. The book features Japanese monsters, bound ladies in distress, classic Euro-horror, zombies, cannibals, samurais, and much, much more. It also includes blood & boobs aplenty.

Sommaire

- Bad Girls
- Tough Guys
- Horror
- Mondo
- Shocking
- Science-Fiction & Fantasy

IL CINEMA DI MICHAEL WINNER

IL CINEMA DI MICHAEL WINNER


Auteur : Fabio Zanello
Année : 2011
Editeur : Il Figlio
Nombre de pages : 202
Couleur : N/B
Langue : Italien


Quatrième de couverture : Regista, sceneggiatore e spesso montatore dei suoi film con lo pseudonimo di Arnold Crust nonchè critico gastronomico, Michael Winner è conosciuto per i solidissimi polizieschi, che hanno consacrato definitivamente il divismo di Charles Bronson. Titoli come "L'assassino di pietra" (1973), il capolavoro "Professione assassino" (1972), oggetto di un recente remake con Jason Statham e soprattutto il discusso "Il giustiziere della notte" (Death Wish, 1974), hanno codificato nuove istanze narranti nel genere d'appartenenza. Trasferitosi a Hollywood verso la fine dei Sessanta, il suo primo film americano nel 1971 è il western "Io sono la legge" con Burt Lancaster, primo di una lunga serie di star internazionali (Marlon Brando, Alain Delon, Ava Gardner, Robert Mitchum, Sophia Loren, James Coburn, Faye Dunaway, Eli Wallach, Peter Ustinov, Anthony Hopkins,Jeremy Irons e Michael Caine). Negli anni Ottanta oltre a completare la trilogia di "Death Wish" (1981 e 1985), filma in patria anche progetti più ambiziosi e personali come "L'avventuriera perversa" (1982), "L'opera del seduttore" (1988) e "Dirty Weekend" (1992) fino a quella che resta per ora l'ultima sua opera "Parting Shots" (1997), una commedia nera.

Sommaire :

- Biografia di Michael Winner
- La musica nel cinema di Michael Winner
- Look back in England. I primi film di Michael Winner tra ricerca della popolarita e critica sociale
- I ribelli di Carnaby Street
- Lawman : le regole e il destino
- Chato
- Professionne assassino
- Scorpio
- L'assassino di pietra
- L'uomo in rivolta : la saga di Paul Kersey
- I proseliti di Paul Kersey
- Marlowe indaga. Sul viale del tramonto
- Esorcismi, famiglie dissolute e sporchi weekend
- The Wicked Lady. Elogio dell'immoralita
- Bocca du fuoco (Firepower)
- Filmografia
- Bibliografia
- Ringraziamenti

MARIO BAVA - UN DÉSIR D’AMBIGUÏTÉ

MARIO BAVA - UN DÉSIR D’AMBIGUÏTÉ


Auteur : Alberto Pezzota
Année : 2013 (2018 pour la traduction française)
Editeur : La Tour Verte
Nombre de pages : 324
Couleur : N/B
Langue : Français


Quatrième de couverture : Chef opérateur réputé, Mario Bava (1914-1980) se fait connaître en 1960 dès son premier film, Le Masque du démon, qui révèle Barbara Steele. En vingt ans et une trentaine de films, ce réalisateur un peu vite classé "habile artisan du cinéma d'épouvante" s'illustre avec brio, et non sans un certain humour autodestructeur, dans des domaines aussi divers que fantastique, western, péplum, comédie, science-fiction, et giallo, genre qu'il crée et que développeront son fils Lamberto Bava, et Dario Argento. Son oeuvre inspire Federico Fellini, Ridley Scott, Martin Scorsese ou Tim Burton. Chez Bava, maître de l'angoisse, coloriste hors pair, le scénario n'est souvent qu'un prétexte à une recherche formelle novatrice. Grâce à des documents inédits, l'historien rend enfin justice à Bava, auteur à part entière. Parmi ses chefs d'oeuvre : Le Masque du démon, Les Trois visages de la peur, Six femmes pour l'assassin et La Baie sanglante.

Sommaire

- Préface
- Avant-propos du traducteur
- "Le cinéma, ce n'est que des trucages"
- Un auteur en mode mineur
- L'art de la Photographie
- Des Vampires en avancent sur leur temps
- L'Atelier du Péplum
- De la S-F à l'Epouvante 
- Le Masque du Démon et la naissance du gothique
- Hybrides et croisements : coréalisations
- La Fille qui en savait trop et le thriller italien
- Retour au cinéma gothique
- Sadisme et formalisme
- Genres anciens, nouveaux et en fin de course
- Marginalité et invention
- Autour de Diabolik : cinéma populaire et Pop Art
- Les années difficiles
- A propos de L'Île de l'épouvante : une esthétique de la laideur
- Nihilisme contemporain (première partie)
- Nostalgies gothiques (première partie)
- Nihilisme contemporain (deuxième partie)
- Nostalgies gothiques (deuxième partie)
- Bava après Bava
- Aux origines du Masque
- Le Diable renvoie la balle
- Filmographie
- Bibliographie
- Remerciements du traducteur
- Crédits photographiques

GERARD DAMIANO - LES PEAUX, LA CHAIR, LES NUITS

GERARD DAMIANO
- LES PEAUX LA CHAIR LES NUITS -


Auteur :Marc Bruimaud
Année : 2018
Editeur : Jacques Flament
Nombre de pages : 166
Couleur : N/B et Couleurs
Langue : Français


Quatrième de couverture : Tout le monde, une fois dans sa vie (occidentale et civilisée), a entendu parler de Gorge profonde. Peu de gens, en revanche, ont eu l'idée (ou l'envie) d'aller voir de quoi il retourne concernant cet olibrius (ex coiffeur pour dames) qui conçoit des pornos extravagants dans lesquels, tel Alfred Hitchcock, John Landis ou Mel Brooks, il apparaît soudain au détour d'un plan, voire envahit des séquences entières. Cette étude documentée se propose donc de valoriser Gerard Damiano, cinéaste cantonné dans un ghetto de genre, mais dont l'univers, obstinément, se structure de film en film, laissant transparaître une véritable identité cinématographique, un point de vue original et vibrant qui mérite qu'on s'y attarde sans a priori réducteur.

Sommaire

- Alpha Bleu, Omega Noir
- Seul maître à bord
- Filmographie commentée
- Quelques repères biographiques
- Elements biographiques
- Discographie sélective
- Gerard Damiano par Annie Sprinkle (témoignage inédit)
- Interview d'Hank Azaria lors de la sortie de Lovelace
- Damiano par lui-même (extrait d'interviews)
- Quelques points de vue critiques
- Extension

ENGLISH GOTHIC

ENGLISH GOTHIC
- CLASSIC HORROR CINEMA 1897 - 2015 -


Auteur : Jonathan Rigby
Année : 2017 (Réédition)
Editeur : Signum
Nombre de pages : 386
Couleur : N/B et Couleurs
Langue : Anglais


Quatrième de couverture : English Gothic was the first book to trace the rise and fall of Britain's horror cinema from its beginning in the 1890's right through to the end of the 20th century, encompassing the lost films of the silent era, the Karloff and Lugosi chillers of the 1930's, the lurid classics from Hammer's House of Horror and the explicit shockers of the 1970's. Now it comes complete with an assessment of the remarkable renaissance enjoyed by British horror in the 21st century. This revisited new edition features a comprehensive section on television horror, a foreword by genre star Barbara Shelley and a wealth on new illustrations.

Sommaire

- Author's Note
- Foreword by Richard Gordon
- Foreword by Barbara Shelley

- Part One : British Horror in Embryo (1897 - 1953)
- Part Two : First Blood (1954 - 1959)
- Part Three : Threading Water (1960 - 1964)
- Part Four : New Wave (1965 - 1969)
- Par Five : Market Saturation (1970 - 1975)
- Part Six : British Horror in Retreat (1976 - 1999)
- Part Seven : Risen from the Grave (2000 - 2015)

- Appendix 1 : The Also-Rans
- Appendix 2 : Gothic on Television

- Afterword by David McGillivray
- Source Notes
- Alternative Titles
- Title Index

EURO GOTHIC

EURO GOTHIC
- CLASSICS OF CONTINENTAL HORROR CINEMA -


Auteur : Jonathan Rigby
Année : 2016
Editeur : Signum
Nombre de pages : 418
Couleur : N/B
Langue : Anglais


Quatrième de couverture : From the Expressionist reveries of the Weimar Republic to the transgressive nightmares smuggled past the Franco regime, via surrealist Gallic fever-dreams and psychedelic shockers from Cinecittà, Jonathan Rigby brings his incisive scrutiny to bear on more than 100 key films, starting in the aftermath of World War I and winding up with the video revolution of the early 1980s.

Sommaire

- Author's Note
- Introduction

- Part One : Warning Shadows (1896 - 1954)
- Part Two : Experiment in Evil (1954 - 1963)
- Part Three : Angels for Satan (1963 - 1966)
- Part Four : Nights of the Devil (1967 - 1971)
- Part Five : Rites of Blood (1971 - 1975)
- Part Six : New Worlds of Fear (1975 - 1983)

- Source Notes
- Title Index
- Alternative Titles

AMERICAN GOTHIC

AMERICAN GOTHIC
- SIX DECADES OF CLASSIC HORROR CINEMA -


Auteur : Jonathan Rigby
Année : 2017 (Réédition)
Editeur : Signum
Nombre de pages : 386
Couleur : N/B et Couleurs
Langue : Anglais


Quatrième de couverture : In the long-awaited American Gothic, Jonathan Rigby tells
the story of the Hollywood horror from its 19th century beginnings through to the arrival of Vincent Price as a horror star in films like House of Wax and The Fly. This 60-year period encompasses the shadowy nightmares of the silent era, the breakthrough hits produced by Universal, Warner Bros and M-G-M in the early days of talkies, the thoughtful RKO chillers of the 1940s, and the post-war boom in lurid science- fiction shockers. Out of print for more than ten years, American Gothic has been extensively revised and expanded, and is now available in hardback for the first time.

Sommaire

- Author's Note

- Part One : American Horror in Embryo (1897 - 1923)
- Part Two : Silent as the Tomb (1924 - 1930)
- Part Three : Children of the Night (1930 - 1936)
- Part Four : Rising from the past (1937 - 1942)
- Part Five : Diminishing Returns (1943 - 1945)
- Part Six : Post-War Permutations (1946 - 1956)
- Part Seven : Teenage Kicks (1956 - 1959)

- Source Notes
- Alternatives Titles
- Title Index

LES ARCHIVES DE STANLEY KUBRICK

LES ARCHIVES DE STANLEY KUBRICK


Auteur : Alison Castle
Année : 2016
Editeur : Taschen
Nombre de pages : 859
Couleur : N/B et Couleurs
Langue : Français


Quatrième de couverture : En 1968, interrogé sur le sens métaphysique de 2001: l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick répondait: «Ce n'est pas un message que j'ai voulu transmettre en paroles. 2001 est une expérience non verbale... J'ai essayé de créer une expérience visuelle qui pénètre directement l'inconscient avec son contenu émotionnel et philosophique.» Désormais disponible parmi nos ouvrages de la collection Bibliotheca Universalis, Les Archives Stanley Kubrick suit le même principe. De la scène d'ouverture du Baiser du tueur aux derniers plans d'Eyes Wide Shut, le livre présente les images magistrales tirées des films de Kubrick, reproduites en séquences, à travers des photogrammes fascinants et instructifs. Il dévoile le processus créatif de Kubrick grâce à des documents passionnants extraits des archives du cinéaste, parmi lesquels des éléments de conception des décors, des croquis, des lettres, des scénarios, des esquisses, des notes et des plans de tournage. Ce matériel visuel et issu d'archives est accompagné d'essais signés par d'éminents spécialistes de Kubrick, des articles écrits par et sur Kubrick, ainsi qu'une sélection de ses meilleures interviews. Le résultat offre un voyage érudit en images, dans les archives du réalisateur, à travers des chefs-d'ouvre du cinéma du XXe siècle ainsi que dans l'esprit méticuleux de leur créateur...

Sommaire

- Préface
- Premières Oeuvres

- Le Baiser du Tueur
- L'Ultime Razzia
- Les Sentiers de la Gloire
- Spartacus
- Lolita
- Docteur Folamour
- 2001 : l'Odyssée de l'Espace
- Orange Mécanique
- Barry Lyndon
- Shining
- Full Metal Jacket
- Eyes Wide Shut

- Projets
- Chronologie

LES ZOMBIES AU CINEMA

LES ZOMBIES AU CINEMA


Auteur : Ozzy Inguanzo
Année : 2017
Editeur : Hoebeke
Nombre de pages : 228
Couleur : N/B et Couleurs
Langue : Français


Quatrième de couverture : L'histoire des zombies au cinéma illustrée de photos, posters et autres clichés de tournages. L'ouvrage dessine le parcours de ce genre qui a émergé avec l'expressionnisme des années 1920 avant d'être repris par la série B puis consacré par les cultures alternatives, se nourrissant d'influences multiples transmises au fil de générations d'auteurs, de réalisateurs et d'artistes. 

A travers plus de 300 photos et affiches de films ou autres clichés de tournage, Ozzy Inguanzo explore un siècle de classiques du cinéma, de White Zombie (1932) avec Bela Lugosi au succès international World War Z (2013), en passant par le monument qu'est La Nuit des Morts Vivants (1968) de George A. Romero et la série incontournable The Walking Dead (2010)

Sommaire

- Remerciements / Dédicace
- Avant-propos
- Présentation du mort vivant

- Hollywood invoque les morts
- L’avènement des séries B
- Les Envahisseurs venus du Tombeau
- La révolution de Romero
- L'infection se propage
- Rouge et épais
- Jeux vidéo et nouvelle donne
- Les Zombies et l'air du temps

- Index

MÉCHANTS - LES GRANDES FIGURES DU MAL AU CINEMA ET DANS LA POP CULTURE

MÉCHANTS
- LES GRANDES FIGURES DU MAL AU CINEMA ET DANS LA POP CULTURE -


Auteur : Dobbs
Année : 2017
Editeur : Hachette Pratique
Nombre de pages : 320
Couleur : N/B et Couleurs
Langue : Français


Quatrième de couverture : D’Hannibal Lecter à Dark Vador, en passant par Hans Gruber, Scar, Christine, Norman Bates ou encore Fu Manchu et le Docteur Mabuse, les méchants sont des figures incontournables de la pop culture. Cinéma, télévision, dessins animés, jeux vidéo... les antagonistes y tiennent une place primordiale dans des œuvres très différentes les unes des autres. Némésis des héros, ils apportent la part obscure et dangereuse qui permet aux protagonistes de briller dans tous les genres narratifs.

Serial killers, savants fous, entités démoniaques, mères abusives, tyrans, monstres et croquemitaines, les méchants peuvent prendre des formes très diverses. Quelles sont leurs origines  ? Quelles sont leurs motivations  et leurs fonctions ? Comment sont-ils incarnés  ? Et que représentent-t-ils réellement  ?

Portraits des 200 des plus grands méchants du cinéma et de la pop culture, réinterprétés ici par 50 artistes nous offrant leur vision de ces personnages dans des illustrations originales et inédites.

Sommaire :

- Introduction
- Evil Mania
- Aux Sources du Mal
- L'incarnation du Mal
- La Fabrique du Mal
- Un Dictionnaire du Mal

Les personnages :
- Adam Sutler
- Adolf Hitler
- Agent Smith
- Aileen Wuornos
- Al Capone
- Alex DeLarge
- Alien / Xenomorphe
- Alozon Harris
- Amon Goeth
- Annie Wilkes
- Anton Chigurh
- Audrey II
- Baby Jane Hudson
- Bavmorda
- Baxter
- Beetlejuice
- Ben
- Benedict
- Beverly Sutphin
- Biff Tannen
- Bill le Boucher
- Boba Fett
- Bridget Gregory
- "Bruce"
- Calvin J. Candie
- Candyman
- Capitaine Vidal
- Castor Troy
- Catherine Tramell
- Le Cavalier sans Tête
- Charles Muntz
- Chong Li
- Dr. Christian Szell
- Christine
- Chucky
- Clarence Bodicker
- Clayton
- Colonel Kurtz
- Colonel Quadritch
- Colonel Tavington
- Commode
- Comte Olaf
- Comte Zaroff
- Le Capitaine Crochet
- Cruella d'Enfer
- Damien
- Daniel Plainview
- Darryl Revok
- Darkness
- Dark Vador
- Davy Jones
- Docteur Loveless
- Docteur Mabuse
- Dracula
- Duc de Monroth
- Eddie Quist
- Elijah Price
- Elisabeth Bathroy
- Elle Driver
- Ernst Stavro Blofeld
- Esther
- Fantômas
- Le Fantôme de l'Opéra
- Fantôme & Ténèbres
- Frank
- Frank White
- Frank Booth
- Frank Zito
- Freddy Krueger
- Frollo
- Fu Manchu
- Général Hummel
- Général Zod
- Ghostface
- Gideon Graves
- Goldfinger
- Gordon Gekko
- Gozer
- Hades
- HAL 9000
- Hannibal Lecter
- Hans Gruber
- Hans Landa
- Hans Reinhardt
- Harry Lime
- Hedra Carlson
- Henry
- L'Homme Invisible
- Howard Payne
- Immortan Joe
- Ivan Drago
- Jack l'Eventreur
- Jack Torrance
- Jade la Hyène
- Jafar
- Jang Kyung-Chul
- Jason
- Jigsaw
- John Doe
- John Fitzgerald
- John Ryder
- Le Joker
- Juge deMort
- Keyser Söze
- Khan
- Krank
- Kroenen
- Letherface
- Le Borgne
- Le Kurgan
- Lex Luthor
- Little Bill Daggett
- Loki
- Long John Silver
- Lo Pan
- Lord Summerisle
- Lucifer
- M. Dark
- M le Maudit
- Madame Danvers
- Madame de Merteuil
- Madame de Trémaine
- Magnéto
- Maléfique
- Mama Fratelli
- Maria
- Mark Lewis
- Max Cady
- Méduse
- Michael Corleone
- Michael Myers
- Mikhail Rostov
- Miss Ratched
- Mister Hyde
- Mitch Leary
- Molasar
- Professeur Moriarty
- Nancy Downs
- Capitaine Nemo
- Noah Cross
- Norman Bates
- Norman Stansfield
- Oogie Boogie
- Owen Davian
- Patrick Bateman
- Pazuzu
- Percy Wetmore
- Peterbilt 281
- Peter & Paul
- Phyllis Dietrichson
- Pinhead
- Predator
- Prince Humperdinck
- Râ
- Randall Boggs
- Ra's al Ghul
- Raspoutine
- Reine-sorcière
- La Reine Rouge
- René Belloq
- Révérand Powell
- Ronan
- Roy Batty
- Sadako
- Samuel Norton
- Satanico Pandemonium
- Sauron
- Scar
- Scaramanga
- Sergent Barnes
- Sentenza
- Shan-Yu
- Shérif de Nottingham
- Shredder
- Sid Phillips
- Sil
- Simon Phoenix
- Smaug
- Sorcière de l'Ouest
- Spike / Stripe
- Sweeney Todd
- Syndrome
- T-800
- Tai Lung
- Tête de brique
- Tetsuo
- The Thing
- Thulsa Doom
- Travis Bickle
- Tyler Durden
- Velma Von Tussle
- Vincent
- Voldemort
- Walter Finch
- Xenia Onatopp
- Xerxès
- Yellow Bastard
- Zero Wolf
- Zorg

- Index

ZE CRAIGNOS MONSTERS 4 - LE RETOUR DU FILS DE LA VENGEANCE

ZE CRAIGNOS MONSTERS
- LE RETOUR DU FILS DE LA VENGEANCE -


Auteur : Jean-Pierre Putters
Année : 2014
Editeur : Vents d'Ouest
Nombre de pages : 240
Couleur : N/B et Couleurs
Langue : Français


Quatrième de couverture : Fondateur de la revue Mad Movies, éditeur du magazine Metaluna, Cinock'n'roll, Jean-Pierre Putters publia dans les années 1990 Ze Craignos Monsters : une série de trois ouvrages aussi instructifs et hilarants que parfaitement introuvables de nos jours, explorant 100 ans de cinéma de genre à travers ses monstres outranciers, ses vamps décoratives, ses maquilleurs fous et ses décors surréalistes. Retrouvez-les dans ce nouveau volume tenant à la fois de l'anthologie, la remise à jour (Les Insectes mutants, Les Robots, les Singes géants) et l'apport de nouveaux thèmes (Les Hommes Invisibles, La Politique-Fiction, dont un dossier complet sur 1984, ce cruel chant libertaire de George Orwell, un peu retour vers le passé, très retors vers le futur). Le tout agrémentée de portfolios meurtriers sur les principaux mythes du fantastique : Vampires, Momies, Loups-garous, Yétis, Mastodontes japonais, Zombies, Extra-terrestres, Créatures de Frankenstein. Autant de  mythes immortalisés par d'irraisonnables cinéastes comme Edward L. Cahn, Jack Arnold, Bert I. Gordon, Herschell Gordon Lewis et Roger Corman, présents dans ce nouveau volume, accompagnés d'un long hommage à Jésus Franco, grand maître du cinéma-bis disparu en avril 2013, ainsi que plein d’autres surprises (affiches méga-craignos, posters ghanéens fiches d'identité de nombreux monstres pas beaux avec, Dieu merci, les conseils du Dr Jabuse pour s'en débarrasser) !

Cadeau idéal pour les amateurs d'émotions fortes et de créatures excentriques, Ze Craignos Monsters dresse un bilan réjouissant d'un genre cinématographique majeur, humoristique et terrifiant à la fois. Près de 240 pages de bonheur, préfacées par Joe Dante (Gremlins, Hurlements, Panic sur Florida Beach). À lire de toute urgence avant que la postérité ne s'en empare !


Sommaire

- Préface de Joe Dante
- Les Singes Géants
- Edward L. Chan
- Les Fiches du Docteur Jabuse 1
- Bon Sang ne peut Vampire
- Les Morts Vivants manquent de Savoir-Vivre
- Regards sur l'Invisible
- Jack Arnold
- Les Fiches du Docteur Jabuse 2
- La Femme, Cette si douce Icône
- Ô Momie Blues
- Frankenstein l'Invincible
- Le Japon en quête d'Hauteur
- Jesus Franco
- Bert I. Gordon
- Les Fiches du Docteur Jabuse 3
- Message pour Loup-Garou : "Wooouuh !"
- Les Extraterrestres si vous m'écoutez : "Zorgnbl !"
- Un Fléau en quête d'Hauteur : L'Insecte
- Herschell G. Lewis
- Les Fiches du Docteur Jabuse 4
- Du Gore en Gore et en Gore !
- Le Poster Rieur
- Monstres Bizarres, vous avez dit Bizarres ?
- Le Yéti, un chaînon manquant qui nous manque !
- Politique Frictions
- Roger Corman
- Les Fiches du Docteur Jabuse 5
- La robotique en folie
- Les méfaits du Ghana-Bis

BIKERS - LES MOTARDS SAUVAGES A L'ECRAN

BIKERS - LES MOTARDS SAUVAGES A L'ECRAN


Auteur : Jean-William Thoury
Année : 2013
Editeur : Serious Publishing
Nombre de pages : 390
Couleur : N/B et Couleurs
Langue : Français


Quatrième de couverture : Parolier et manager du groupe Bijou, journaliste de la presse rock, Jean-Wiliam Thoury est un amoureux des Harley qui cofonde dans les années 80 le Wild Cats MC de Savigny. Il s’est musclé avec un 750 WLC de 1943, puis un Sportster 1000, des Electra 1200, un 883 et enfin un Dyna 1340. 

Passionné par le «phénomène biker» et son exploitation à l’écran, il explore ce genre sauvage à travers 108 films, de 1953 à 2011. De The Wild One à Dear God, No !, d’Easy Rider à Satan’s Sadists, des productions Corman aux plus improbables séries Z (Werewolves on Wheels). Avec Peter Fonda, Dennis Hopper, Jack Nicholson, William Smith, des rednecks patibulaires, des motardes délurées et quelques authentiques Hells Angels.


Sommaire

- Avant-propos
- Préface
- Glossaire
- Mode d'emploi

Les Films :
- The Wild One
- Motorcycle Gang
- The Leather Boys
- Scorpio Rising
- Motor Psycho
- The Wild Angels
- Devil's Angels
- Hell Angels on Wheels
- The Born Losers
- The Wild Rebels
- The Glory Stompers
- Savages from Hell
- She-Devils on Wheels
- The Savage Seven
- Mini Skirt Mob
- Angels from Hell
- Hell's Chosen Few
- The Hellcats
- Run, Angel, Run !
- Hell's Belles
- Easy Rider
- Five the Hard Way
- Satan's Sadists
- Naked Angels
- Hells Angels'69
- Then Came Bronson
- Hell's Bloody Devils
- Rebel Rousers
- Cycle Savages
- Angels Die Hard
- The Losers
- The Black Angels
- CC and Company
- Angel Unchained
- Devil Rider
- Pirates of the Lonely Highway
- The Hard Ride
- The Windsplitter
- The Jesus Trip
- Wild Riders
- Evel Knievel
- Chrome and Hot Leather
- The Peace Killers
- Angels Hard as They Come
- Outlaw Riders
- Werewolves on Wheels
- Bury me an Angel
- Pink Angels
- Angel's Wild Women
- Psychomania
- Electra Glide in Blue
- Road of Death
- Cycle Psycho
- Stone
- Northville Cemetery Massacre
- Viva Knievel !
- Cycle Vixens
- The Young Cycle Girls
- Dawn of the Dead
- The Loveless
- Les Guerriers du Bronx 1 & 2
- Hells Angels Forever
- Streets of Fire
- Hell Riders
- City Limits
- Mask
- Savage Dawn
- Danger Zone 1 & 2
- Chopper Chicks in Zombie Town
- Nam Angels
- I Bought a Vampire Motorcycle
- Masters of Menace
- Danger Zone 3
- The Final Alliance
- The Last Riders
- Born to Ride
- Stone Cold
- Harley Davidson et l'Homme aux Santiags
- Roadside Prophets
- Chrome Soldiers
- Renegade
- Samurai Vampire Bikers from Hell
- Beyond the Law
- High Desert
- Running Cool
- Motorcycle Gang
- Bolt
- The Stranger
- Me and Will
- Hot Wax
- Hochelaga
- Biker Zombie from Detroit
- Leather and Iron
- The Last Chapter
- Lone Hero
- Biker Boyz
- The Last Chapter 2
- The World Fastest Indian
- Ghost Rider
- Wild Hogs
- Hell Ride
- Sons of Anarchy
- Finding B.C
- Killer Biker Chicks
- Poker Run
- The Violent Kind
- Hard Ride to Hell
- Dear God No

- Bibliographie
- Remerciements
- Index
- Sommaire

samedi 17 septembre 2011

EATEN ALIVE AT A CHAINSAW MASSACRE

EATEN ALIVE AT A CHAINSAW MASSACRE
- THE FILMS OF TOBE HOOPER -


Auteur : John Kenneth Muir
Année : 2002
Editeur : McFarland
Nombre de pages : 198
Couleur : N/B
Langue : Anglais


Quatrième de couverture : The sound of chainsaw revving on "haunted" Halloween trails has evoked untold screams since Tobe Hooper's 1974 The Texas Chainsaw Massacre hit the cinemas. That first take-no-prisoners horror movie secured Hooper's reputation as a master of horror.
This reference work is divided into five parts. Part I provides a history and overview of Hooper's career. II presents entries (with synopses, complete credits, critical reception and commentaries) on every feature films by year of release. III provides chronological information on Hooper's Television movies and miniseries. IV gives entries on his episodes from horror television series. And part V is a critical essay and conclusions, placing Hooper in horror film history and comparing his work to all-time greats such as Romero, Craven and Carpenter.


Sommaire

- Introduction

- Part I : a history and overview of Tobe Hooper's carrer

- Part II : The Feature Films of Tobe Hooper
* The Texas Chainsaw Massacre
* Eaten Alive
* The Funhouse
* Poltergeist
* Lifeforce
* Invaders from mars
* The Texas Chainsaw Massacre 2
* Spontaneous Combustion
* Tobe Hooper's Night Terrors
* The Mangler
* Crocodile

- Part III : Television Movies and Miniseries
* Salem's Lot
* I'm Dangerous Tonight
* John Carpenter presetns Body Bags
* The Apartment Complex

- Part IV : Genre Television Series
* Amazing Stories : "Miss Stardust"
* Freddy's Nightmares : "No more Mr. Nice Guy"
* Tales from the Crypt : "Dead Wait"
* Nowhere Man : "Absolute Zero" and "Turnabout"
* Dark Skies : "The Awakening"
* Perversions of Science : "Panic"
* The Others : "Souls on Board"
* Night Visions : "Cargo"

- Part V : Conclusion

- Appendix A : Recurring Characters, Imagery and Themes
- Appendix B : Mr. Homage
- Appendix C : Ranking the Feature-Length and Television Films
- Notes
- Bibliography
- Index

FREAKS - DE LA NOUVELLE AU FILM

FREAKS - DE LA NOUVELLE AU FILM


Auteur : Boris Henry
Année : 2009
Editeur : Rouge Profond
Nombre de pages : 112
Couleur : N/B
Langue : Français



Quatrième de couverture : Film exceptionnel, hors normes, Freaks (La Monstrueuse Parade, 1932) compte parmi les plus grandes réalisations du cinéma mondial. Homme de cirque, de music-hall et des tréteaux de foire avant de passer derrière la caméra, Tod Browning projette sur grand écran son amour du spectacle vivant en filmant l'histoire du nain Hans manipulé par la belle trapéziste Cleopatra, et en faisant appel à des personnes vraiment victimes de déformations physiques. Le cinéaste a puisé son sujet dans une nouvelle de Clarence Aaron "Tod" Robbins, publiée en 1923 sous le titre « Les Eperons » (« Spurs »), dont les éditions Rouge Profond proposent la première traduction en France. Rappelant que l'écrivain a déjà inspiré au réalisateur Le Club des trois (1925), Boris Henry procède à une comparaison entre le texte et le film, revenant sur les étapes d'écriture du long métrage, ses partis pris formels, le traitement qu'il réserve aux phénomènes - à l'origine de vives controverses au sein même de la M.G.M. Authentique miracle de production, Freaks compte parmi les pièces maîtresses de la filmographie de Tod Browning, qui venait d'adapter avec succès Dracula.


Sommaire

I/ FREAKS DANS LA VIE ET L'OEUVRE DE TOD BROWNING
- Tod Browning acteur
- Tod Browning et les studios
- Un cinéaste à succès

II/ A L'ORIGINE DE FREAKS
- "Les Eperons" (1923), de Clarence Aaron "Tod" Robbins

III/ DE TOD ROBBINS A TOD BROWNING
- La genèse de Freaks : f comme fatum ?
- Construction du récit : similitudes et premières divergences
- Titres et génériques d'ouverture
- Le bonimenteur : corps et gestes signalétiques
- Les couples : déchirures et entre-deux
- Regards
- Du nain
- La Vamp : de Jeanne Marie à Cléopatra
- Des phénomènes
- Josephine Joseph l'Androgyne, corps ligne
- La beauté du monstre : Schlitze
- Les passeurs : Madame Tetrallini, Phroso et Venus
- Géométrie et figures symboliques

IV/ GENERIQUE

V/ FILMOGRAPHIE DE TOD BROWNING
- Courts métrages
- Longs métrages

VI/ BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE
- Ouvrages et articles consacrés à Tod Browning
- Ouvrages et articles consacrés à Freaks

FRANKENSTEIN

FRANKENSTEIN


Auteur : Jean-Pierre Bouyxou
Année : 1969
Editeur : Premier Plan
Nombre de pages : 172
Couleur : N/B
Langue : Français


Sommaire

- Index des notes bio-filmographiques
- A Boris Karloff
- Mary Shelley
- Frankenstein au théâtre

- Frankenstein au cinéma 
* Frankenstein (1910)
* Life Without Soul
* Frankenstein (Florey)
* Frankenstein (Whale)
* The Bride of Frankenstein
* Son of Frankenstein
* Ghost of Frankenstein
* Frankenstein meets the Wolfman
* House of Frankenstein
* House of Dracula
* Abbott and Costello meet Frankenstein
* De Hellzapoppin à Arsenic and Old Lace
* Torticola contre Frankensberg
* The curse of Frankenstein
* The Revenge of Frankenstein
* Evil of Frankenstein
* Frankenstein created Woman
* Frankenstein must be destroyed
* Frankenstein 1970
* De I was a Teenage Frankenstein à Frankenstein's Daughter
* Frankenstein meets the Space Monster
* Jesse James meets Frankenstein's Daughter
* Furakenshutain tai Baragon
* Munster go home

- Quelques films un peu spéciaux...
- Et quatre films imaginaires
- Figuration, dessins animés, TV
- Autres Films
- Les personnages
- Les interprètes
- Frankenstein héros de romans
- Frankenstein héros de comics
- Le Monstre encore...
- ... Et Toujours...
- Pour une bibliothèque : le cinéma fantastique

vendredi 16 septembre 2011

LES 100 CHEFS-D'OEUVRE DU FILM FANTASTIQUE

LES 100 CHEFS-D'OEUVRE DU FILM FANTASTIQUE


Auteur : Jean-Marc Bouineau, Alain Charlot
Année : 1989
Editeur : Marabout
Nombre de pages : 224
Couleur : Couleur, N/B
Langue : Français


Quatrième de couverture : Impalpable comme "Blue Velvet" ! Monstrueux comme "Elephant Man" ! Onirique comme "Excalibur" ! Futuriste comme "Orange Mécanique" ! Inquiétant comme "L'Homme qui rétrécit" ! Féerique comme "Dark Crystal" ! Le cinéma fantastique, c'est le cinéma de l'extraordinaire, de l'iréel, de l'invraisemblable et de l'imaginaire : voici cent films pour rêver, fantasmer et vous émerveiller.
Sans ce volume de 224 pages : la sélection des 100 films les plus représentatifs du film fantastique, classés par ordre alphabétique. Chaque film est traité sur deux pages avec fiche technique, thème, commentaire et photos (noir et blanc ou couleur).


Sommaire

- Elaboration d'un genre à travers ses clones et ses monstres, ses vampires et ses docteurs fous : le cinéma fantastique
* Edgar Allan poe et le cinéma
* Monstres à têtes humaines
* Dracula et le vampirisme
* Frankenstein et les clones
* Eclatement d'un genre

- Les 100 chefs-d'oeuvre du film fantastique
* L'âge d'or
* Les amants d'outre-tombe
* Angel Heart
* Au coeur de la nuit
* L'autre
* Aux frontières de l'aube
* L'aventure de Mme Muir
* Les aventures de Jack Burton
* La beauté du Diable
* La Belle et la Bête
* Blade Runner
* Blue Velvet
* Brazil
* Le cabinet du Docteur Caligari
* Le cauchemar de Dracula
* C'était demain
* Les chasses du Comte Zaroff
* Les contes de la lune vague après la pluie
* Dark Crystal
* Dead Zone
* La dernière vague
* Dr Jekyll et Mr Hyde (1932)
* Dr Jekyll et Mr Hyde (1941)
* Dr Jekyll et Sister Hyde
* Dracula (1979)
* Dracula et ses femmes vampires
* Dracula, prince des ténèbres
* Elephant man
* L'empire contre-attaque
* L'emprise des ténèbres
* L'enfant du Diable
* E.T.
* Excalibur
* La féline (1942)
* La femme reptile
* La fiancée de Frankenstein
* La fiancée des ténèbres
* Frankenstein
* Furie
* Gremlins
* Histoires de fantômes chinois
* L'homme Invisible (1933)
* L'homme qui rétrécit
* L'île du docteur Moreau (1932)
* L'impasse aux violences
* Les innocents
* Jack l'éventreur (1960)
* Jason et les argonautes
* King Kong (1933)
* Kwaidan
* Legend
* Made in Heaven
* Mad Max 2
* La main du Diable
* Les mains d'Orlac (1935)
* La maison du Diable
* Les maîtresses de Dracula
* La malédiction
* La malédiction des pharaons
* La marque du vampire
* Le masque de la mort rouge
* Le masque du démon
* Metropolis
* Meurtres sous contrôle
* 1984
* La monstrueuse parade (Freaks)
* Nosferatu le vampire
* La nuit du loup-garou
* Orange mécanique
* Orphée
* La planète des Singes
* Le portrait de Dorian Gray
* Les poupées du Diable
* Qui veut la peau de Roger Rabbit ?
* Rencontres du troisième type
* Rendez-vous avec la peur
* Le retour de Frankenstein
* Robocop
* Rosemary's baby
* Le septième sceau
* Le septième voyage de Sinbad
* Shining
* Soleil vert
* Les sorcières d'Eastwick
* Superman
* Le survivant
* Touch of Zen
* Une question de vie ou de mort
* Vampyr
* Vidéodrome
* Les vierges de Satan
* Le village des damnées (1960)
* 20000 lieues sous les mers
* Les visiteurs du soir
* Le voleur de Bagdad (1940)
* Voyage au centre de la Terre
* Le voyage fantastique
* Wolfen
* Les yeux sans visage
* Zardoz

- Index

lundi 12 septembre 2011

DRACULA

DRACULA


Auteur : Philippe Ross
Année : 1990
Editeur : Editions J'ai Lu
Nombre de pages : 128
Couleur : N/B
Langue : Français


Quatrième de couverture : Un château lugubre, au coeur des Carpates. Vol de chauves-souris dans un ciel de plomb. Un cercueil. Le couvercle glisse en grinçant, un homme apparaît. Drapé dans sa cape noire, blême, l'oeil étincelant. Il sourit et l'horreur commence : il s'appelle Dracula...
De Bela Lugosi à Christopher Lee, il a eu bien des visages mais toujours le même pouvoir de fascination. Prince des Ténèbres, il  ne craint que le soleil, l'ail et la croix. A la fois mythe et symbole, le vampire a encore de belles nuits devant lui !


Sommaire

- INTRODUCTION
* Le Bal des Vampires

- LES PREMIERS PAS DU VAMPIRISME
* Les ancêtres de Dracula
* Du livre à la scène
* De la scène à l'écran
* Les premiers buveurs de sang

- LES ANNEES 30 ET 40
* Bela Lugosi revêt la cape du comte Vampire
* Sa fille entre en scène
* Il rencontre bientôt Frankenstein

- LES ANNEES 60
* Les Britanniques prennent le relais et Christopher Lee devient l'incarnation définitive du comte
* Quelques vampires comiques : Polanski réussit son Bal des Vampires

- LES HERITIERS DE DRACULA
* Les héritiers croissent et se multiplient de par le monde
* Avec plus ou moins de bonheur
* Grandeur, décadence puis régénérescence du mythe

- FILMOGRAPHIE SELECTIVE
* Les 50 films de vampires auxquels il faut avoir mordu

- OUVRAGES CONSULTES

LE FILM D'EPOUVANTE

LE FILM D'EPOUVANTE


Auteur : Philippe Ross
Année : 1989
Editeur : Editions J'ai Lu
Nombre de pages : 144
Couleur : Couleur, N/B
Langue : Français


Quatrième de couverture : Le cinéma "qui fait peur" a envahi le petit et le grand écran : pourquoi diable rencontre-t-il tant de succès ? Pourquoi aime-t-on trembler dans son fauteuil ? Philippe Ross, spécialiste du genre, fait l'analyse de ce phénomène avec brio. Quelques clins d'oeil aussi.


Sommaire

- INTRODUCTION
* Le Bal de l'horreur
* L'horreur est humaine

- L'HORREUR SILENCIEUSE
* Les Enfants du Grand Guignol font leurs premiers pas à l'écran
* Nosferatu sort de son cercueil

- ANNEES 30 ET 40
* Les grands monstres arrivent
* Frankenstein, Dracula et le Loup-Garou mènent la danse, la Universal ramasse les dollars

- ANNEES 50 ET 60
* L'horreur prend son envol
* Les monstres ont franchi l'Atlantique pour renaître en Angleterre ; la Hammer apporte un sang nouveau au genre

- ANNEES 70
* Horreur respectable et horreur vomitive
* Les exorcistes se font déborder par les extrémistes du gore
* Les morts vivants deviennent cannibales, la tronçonneuse entre en action

- ANNEES 80
* L'horreur tout azimut
* Les tueurs fous s'essoufflent
* Les grands monstres font leur comeback et Freddy bat Jason par K.O.

- FILMOGRAPHIE
* Best of horror : les cinquante films qu'il faut avoir vus

dimanche 11 septembre 2011

DANS LES GRIFFES DE LA HAMMER

DANS LES GRIFFES DE LA HAMMER


Auteur : Nicolas Stanzick
Année : 2008, puis ressortie 2010
Editeur : Editions Scali, puis Editions Le Bord de l'Eau
Nombre de pages : 490
Couleur : Couleur, N/B
Langue : Français


Quatrième de couverture : Le premier livre français sur le studio culte du cinéma fantastique.
Terence Fisher, Christopher Lee, Peter Cushing... Plus qu'une date de l'histoire du cinéma qui vit l'épouvante assumer enfin sa dimension érotique et violente, le cycle gothique produit par la firme britannique Hammer Films fut en France un véritable emblème subversif. Le déferlement sur les écrans à partir de 1957 de Frankenstein s'est échappé, La Nuit du Loup-Garou ou encore Dracula Prince des Ténèbres offre l'histoire d'une étonnante bataille d'Hernani faites de luttes esthétiques, de passions cinéphiles sur fond de révolution pop et de bouleversements politico-culturels.
En retraçant ces évènements sous la forme d'un passionnant récit agrémenté d'entretiens fleuves, Nicolas Stanzick livre non seulement le premier ouvrage consacré en France à la maison Hammer, mais il apporte du sang neuf à l'abondante littérature anglo-saxonne déjà parue sur le sujet. Voici le récit de la condamnation morale unanime d'un genre et de la naissance conjointe de la cinéphile fantastique française, petite communauté joyeusement libertaire et populaire, adepte fièrement revendiquée d'un cinéma du sexe et du sang. Voici la chronique de ces francs-tireurs qui nous ont légué une mythologie Hammer intacte, plus de cinquante ans après Le Cauchemar de Dracula, au moment où tel le comte sanguinaire, le célèbre studio anglais renaît enfin de ses cendres.


Sommaire

- Avant-propos de l'éditeur
- Préface de Jimmy Sangster
- Introduction

- CHAPITRE 1 - LES PREMIERES SEANCES (1957-1962)
* La France et le fantastique à la veille du cycle Hammer
* Rencontre avec les monstres
* Un succès public ?
* Dans l'obscurité des salles

- CHAPITRE 2 - LE DROIT A L'HORREUR (1957 - 1962)
* L'esthétique fisherienne du sang
* Entre censure et autocensure, les montages français des films
* La condamnation morale du genre
* La disqualification artistique de Terence Fisher

- CHAPITRE 3 - LA RUPTURE MIDI MINUIT FANTASTIQUE N° 1 (1962)
* Le programme en couverture
* Jean Boullet ou la fin symbolique d'un goût marginal
* Erotomane et fier de l'être
* De l'hédonisme cinéphile à la "révolution pop"

- CHAPITRE 4 - LES PREMIERS DU CULTE (1962 - 1966)
* Le Midi-Minuit, temple du cinéma Bis
* Les adeptes en action
* La Hammer, un objet d'adoration immuable ?

- CHAPITRE 5 - LA NORMALISATION CRITIQUE (1966 - 1971)
* L'influence midi-minuiste
*  Terence Fisher, ce grand auteur moderne

- CHAPITRE 6 - FLUX ET REFLUX D'UNE CONTRE-CULTURE (1968 - 1977)
* Vers une banalisation ?
* Passage de témoin entre deux générations cinéphiles
* La mythologie Hammer

- Conclusion

- QUELQUES CINEPHILES PRIS DANS LES GRIFFES DE LA HAMMER
* Entretien avec Michel Caen
* Entretien avec Jean-Claude Romer
* Entretien avec Jacques Zimmer
* Entretien avec Noel Simsolo
* Entretien avec Bernard Charnacé
* Entretien avec Jean-Pierre Bouyxou
* Entretien avec Gérard Lenne
* Entretien avec Alain Schlockoff
* Entretien avec Norbert Moutier
* Entretien avec Christophe Lemaire
* Entretien avec Jean-François Rougier
* Entretien avec Francis Moury

- ANNEXES
* Diffusion française du cycle gothique Hammer
* Box-office français du cycle gothique Hammer
* Filmographie de la Hammer

- Bibliographie
- Index des Noms